À la découverte des caves du Maharashtra

Lorsque nous sommes montés à bord du bus Humsafar, pour un trajet de 12 h entre Ahmedabad et Aurangabad, nous avons eu la banane! Le luxe s’offrait à nous. Grand lit couchette, draps et oreillers propres, couvertures et le sentiment immédiat que nous allions dormir comme deux gros bébés. Mais et parce que l’Inde ne va jamais sans mais…on passa la nuit à être secoués comme un prunier. Nous vivons une énième nuit blanche!

Ne répétant pas les mêmes erreurs, nous réservons illico une nuit dans un hôtel du groupe Oyo. Mais nous apprenons que certains hôtels ne peuvent pas accepter d’étrangers. Le manager se charge de nous dégoter une chambre avec vue sur mer! Nous sommes fatigués, donc on laisse les rideaux fermés. On se pose le temps de prendre nos repères et de s’aventurer dans les rues d’Aurangabad.

Aurangabad est le point de départ pour visiter les grottes d’Ellora et d’Ajanta et elle est la seule ville à disposer d’un offre hôtelière toutes catégories. Histoire de nous mettre l’eau à la bouche, nous allons visiter ses grottes. Ce sont 9 grottes pour la plupart bouddhiques datant du VIIºs et VIIIºs ; grottes creusées, sculptées et aménagées à même la roche. Après la visite, on demande à un couple véhiculé de nous redescendre au niveau du Bibi-Ka-Maqbar, une soi-disant réplique du Taj Mahal! Nous décidons de ne pas visiter ce mausolée car le tarif entrée est 15 fois celui du tarif entrée pour les indiens. Cette politique tarifaire est la même pour tous les sites. Cela représente donc un certain budget, à ne pas négliger dans l’organisation de votre voyage en Inde. Il nous faut faire des choix.

Notre retour à pied jusqu’au “Ritz” nous laisse un souvenir désolant d’Aurangabad ,qui se révèle être la plus immonde des villes visitées à ce jour en Inde. Concrètement ce pays a un gros problème de gestion de ses déchets et même si nous constatons ici ou là des actions pour traiter la problématique, la tâche nous semble insurmontable. Oui, pour le coup on voit le verre à moitié vide!

Les deux prochaines matinées, on se lève aux aurores pour visiter deux sites remarquables. Nous utilisons à chaque fois les bus locaux. La première journée sera consacrée à la découverte des grottes d’Ellora et la deuxième aux grottes d’Ajanta. Nous sommes bluffés par le travail monstrueux réalisé entre le Vºs et XIºs pour Ellora conjuguant trois périodes bouddhiques, hindoues et jaïnes et entre le IIº av. JC et le VIº s pour Ajanta, uniquement bouddhique.

Équipés d’une lampe torche (indispensable!), nous découvrons des sculptures de diverses divinités et représentations de la vie quotidienne. La structure la plus impressionnante d’Ellora est une sculpture monolithique construite sur 150 ans et ayant les dimensions les plus grandes au monde! L’ensemble mesure 90 m x 55 m au sol et 33 m de hauteur. Il s’agit du temple de Kailalsha, mont himalayen où réside Shiva. C’est la seizième grotte sur les 34 existantes de ce site. Pour Ajanta, nous découvrons des peintures murales d’une grande finesse représentant les différentes vies antérieures de Bouddha. Les 30 grottes de ce site ont été découvertes en 1819 par les anglais lors d’une chasse aux tigres! Le site est magnifique et nous recommandons vivement de ne pas hésiter à faire le trajet de près de 3 heures en bus pour l’explorer. Et visiter, muni d’une lampe torche, nous a permis de toucher du doigt ce qu’on put vivre les explorateurs de ces sites! Un régal.

Nous avons débuté l’Inde du sud. On se pose, le temps de trier les photos, et de rédiger quelques récits de nos découvertes. Ce soir une nouvelle nuit blanche (ou pas) nous attend ;o) direction Bollywood city : Mumbai.

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

Laisser un commentaire