Bikaner et temple des rats

Après une nuit pas terrible, on décide de prendre la route en direction de Bikaner. On se fera guider par les gens rencontrés en chemin et on arrivera à Bikaner en fin d’après-midi. Le hasard fera que l’on trouvera une superbe guesthouse au même nom que celle de Jaïpur : Vinayak. Superbe accueil et situation exceptionnelle à deux minutes du fort. Bikaner est aux portes du désert du Thar. Comme Nawalgarh, la ville s’est enrichie grâce au passage des caravanes et d’ailleurs, la vieille ville en a gardé des traces avec notamment la sublime Rampurias Haveli. Nous sommes en pleine préparation de la grande fête hindoue « Diwali » ; la ville est en ébullition ; nettoyage des maisons, rénovations, décorations, les hindoues achètent nouveaux vêtements et diverses offrandes, bougies, pétards… Nous découvrons cette effervescence dans les bazars et le monde nous saoule au point d’être heureux de se réfugier le soir dans notre agréable guesthouse. Nous visiterons le fort Junagarh, un des rares forts du Rājasthān construit sur un terrain plat. Initié en 1589, le fort mêle différentes influences architecturales et renferme plusieurs palais et sanctuaires. L’histoire nous fera retenir le nom du dernier maharajah Ganga Singh, qui a largement participé de part son esprit visionnaire au développement de la cité.

 

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

À quelques kilomètres de Bikaner, nous irons en bus jusqu’à Deshnoke pour une visite insolite du temple aux Rats sacrés, le Shri Karni Mata Temple. Karni Mata est considérée comme une incarnation de Durga, déesse de la Puissance. Elle aurait redonné vie sous forme de rat, au fils d’un conteur. Voir des fidèles manger des morceaux de nourriture léchés par les rats, embrasser le sol souillé par ces petits rongeurs ou encore se délester d’offrandes dans une sorte de transe sont autant d’images marquantes de cette visite! On ne ressortira pas tout à fait indemne de ce temple vieux de 600 ans et plutôt fiers d’avoir osé approcher ces petits rats « nababs »? .

 

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

Laisser un commentaire