Frénétique Mumbai

Arrivés aux aurores dans le quartier de Bandra, nous sommes superbement accueillis à l’auberge Cohostel. Changement d’ambiance, nous voilà au cœur d’un quartier chrétien nous rappelant que Noël approche ! Depuis notre point de chute, il nous faut à peine une heure pour rejoindre le centre de cette mégalopole de près de 20 millions d’habitants.

Le quartier de Bandra au nord ouest nous semble être un bon compromis pour visiter Mumbai. De la gare de Bandra, il est possible de rejoindre, par train direct, les terminus des gares de Church Gate Station et de Victoria CST Station.

Depuis ces gares, découvrir Mumbai à pied est aisé ; enfin pour ceux qui aiment fouler l’asphalte afin de mieux s’imprégner des atmosphères des quartiers traversés.
Nous étions craintifs par la découverte de cette mégalopole, effrayés par la surpopulation. Et finalement, soit nous sommes devenus des experts à nous fondre dans la masse, soit nous avons bénéficié d’évacuation d’urgence à notre débarquement !

En effet, nous avons pu déambuler tranquillement dans cette ville et apprécier les quartiers de Colaba, Khala Goda, Marine Drive et Church Gate. Il y a peu à visiter à Mumbai. Capitale économique, elle a gardé l’empreinte de la colonisation par les britanniques avec notamment une signalétique métro et des bus impériaux à la mode londonienne. La gare Victoria renommée CST et l’université en sont les meilleures exemples.

Dotée de centres commerciaux modernes, on craque pour une journée shopping « soft » au High Street Phoenix Mall, situé à proximité de la station Lower Parel et sur la ligne Church Gate-Bandra. Une autre Inde s’offre à nous.

Connue pour son industrie cinématographique, Mumbai – ex Bombai – Bollywood, nous n’avons pas pris le temps de nous faire une toile. Cette activité reste à notre programme. Depuis notre arrivée, nous avons pu remarquer l’empreinte forte du 7ème art dans la vie quotidienne des indiens. Nous ne comptons plus le nombre de fois où nous avons interrompu un commerçant, un réceptionniste devant un Bollywood movie 🙂

Mais ce que nous garderons en esprit de notre séjour à Mumbai, c’est bien la découverte de métiers étonnants tel que les laveurs de Doghi Guât et les livreurs de repas les Dabbawallahs. Pour les premiers ce sont des montagnes de linges lavés à la main et battus sur des bassins de pierre. Pour les seconds, ce sont des livreurs de gamelles récupérées à domicile du destinataire respectant ainsi pour certains indiens la possibilité de manger de la nourriture cuisinée selon leurs rites. Le spectacle de dispatcher ces gamelles sur les trottoirs de Church Gate Station a lieu à 11h30 précise du lundi au vendredi et il vaut vraiment le déplacement. On recommande vivement le film « The lunchbox » pour partir à leurs rencontres.

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

Laisser un commentaire