La vallée du Gange

Haridwar, la porte du grand fleuve

Après Amritsar, les cérémonies de la fête du nouvel an hindoue « Diwali » approchant, on choisit de rejoindre le nord de la vallée du Gange. On prend le train nº12054 et on arrive dans la ville sainte hindoue Haridwar en début d’après midi. L’ambiance de la ville est empreint de cette vénération aux dieux et les pèlerins affluent autour du ghât d’Har Ki Pauri, en quête d’un bain purificateur synonyme de vie éternelle.

La soirée de la fête des lumières de Diwali, nous entendons beaucoup de pétards et voyons quelques lumières apposées sur les temples et/ou rebords des fenêtres et des pas de portes. Nous assistons à la cérémonie du feu l’Arathi. Les pèlerins déposent en guise d’offrandes au Gange, des coupelles en terre cuite avec des bougies, des feuilles de bananier sur lesquelles sont disposées des fleurs. La cérémonie est courte. Nous faisons notre première expérience avec la pratique de l’hindouisme. On observe tout cela à la fois émerveillés et hagards.

Comme nous sommes au début du voyage, nos plans changent. Après réflexion, on choisit d’aller finir notre découverte du Rājasthān et on reprend donc le train dont le nom nous séduit : Yoga Express!

Notre découverte de la vallée du Gange se poursuivra en 2019.

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

Laisser un commentaire