Une île sacrément resplendissante

Après un peu plus de deux mois à sillonner l’Inde, nous débarquons au Sri Lanka en ressentant un grand besoin de souffler. Certains voyageurs rencontrés lors de notre périple indien, nous avaient narré ce pays comme une « petite » Inde. Après trois semaines, nous ne sommes pas convaincus par cette description, qui nous semble réductrice. Le Sri Lanka, bien qu’étant confronté lui aussi à une problématique de surpopulation, est bien plus reposant à découvrir et dispose d’un environnement luxuriant d’une grande richesse. Cette atmosphère paisible que nous ne connaissions plus depuis quelques semaines va orienter notre voyage en mode vacances à farniente sur les plages somptueuses de la côte sud.

Les infrastructures touristiques sont bien développées, l’accueil est parfois timide mais toujours bienveillant, le service dans les restaurants est bien souvent au rythme du soleil 🙂 Seul le train reste compliqué pour un routard qui n’anticipe pas des semaines à l’avance ses trajets! Trains complets sur trois semaines ; peu aisé de trouver des places assises…et pour ce qui nous concerne, voyager avec les sacs à dos debout pendant des heures…non merci! Du coup nous privilégierons le bus ; ils sont nombreux et très économiques. Il faut juste ne pas craindre une conduite plutôt endiablée sur une musique à fond!

Nous arriverons à Colombo le jeudi 3 janvier. Dès la sortie de l’aéroport, nous constatons qu’il fait plus chaud. Une fois retrait de pépètes et informations prises pour se rendre au centre ville, nous arriverons par bus à l’hostel réservé via Booking : The Little Island Hostel. L’accueil est tellement top que nous n’hésiterons pas à terminer notre séjour dans cet hostel.

Le hasard des rencontres et des plannings, font que nous retrouverons Sandrine, Nicolas et Margaux, ayant fuis comme nous l’hivers du Kirghizstan pour le soleil de l’Asie du sud-est. On profite de cet article pour les remercier à nouveau des bons plans transmis pour organiser à notre tour notre périple Sri Lankais 🙂

Comme énoncé dans notre baroutils, nous avions anticipé en échangeant avec l’hostel de Colombo via « Whatsapp », une réservation de train. Notre seul voyage en train sera donc Colombo-Anuradhapura pour débuter notre découverte de l’île par son triangle culturel.

Nous visiterons ce site en vélo et c’est ce que l’on vous conseille de faire. D’autant que nous nous sommes perdus et que nous avons visité des monuments qui normalement nous étaient interdits parce que payants…on l’apprendra sur le chemin du retour. Depuis Anuradhapura il est aisé de se rendre au site de Mihintale. De ce site la vue est magnifique. Ne pas hésiter à le découvrir en fin de journée pour apprécier un charmant coucher de soleil à la fois sur le temple et sur le paysage environnant.

Nous continuerons notre découverte de cette région par ce qui restera certainement notre coup de cœur du séjour : Sigiriya. Coup de cœur non seulement pour le rocher où le roi dément Kassyapa a fait construire son palais/forteresse mais aussi pour l’environnement luxuriant du site. Proche de Sigiriya et facilement accessible par bus, nous irons visiter les grottes de Dambulla ; 5 grottes au sommet d’une colline dont la première nous marquera longtemps avec un bouddha couché en granit du 1er s av. J.C, sculpté dans la roche même. Enfin nous finaliserons la découverte des sites du triangle culturel par Kandy et son temple de la dent, logé au bord d’un superbe lac.

De Kandy, nous prendrons le chemin des montagnes du centre en rejoignant Nuwara Eliya, la ville la plus haute en altitude du pays à 1900m. De là nous essayerons de comprendre la fabrication du breuvage tant aimé ici, le Thé. Mais en choisissant la plantation Pedro, nous n’aurons pas misé sur le bon cheval pour comprendre le processus de fabrication et vous le reporter. Navrés, nous continuerons en rejoignant Ella, petite bourgade où tout est fait pour les touristes, bel office du tourisme et bars occidentalisés. Une pause qui fait du bien et où nous aurons fait deux marches très faciles : Les 9 arches et Ella Rock. La météo nous lâchant un peu, on écourtera le séjour dans les montagnes pour rejoindre la côte sud ; première étape Tissamaharama et ses lacs ; en route de par notre rencontre avec des néerlandais on se laissera embarquer pour visiter Buduruwagala, un site au cœur d’une végétation luxuriante avec sept bouddhas sculptés dans la roche il y a plus de 2100 ans! Portés pas le flegme sri-lankais, nous déciderons de finaliser notre voyage en longeant la côte ; repos total au bord de plages très belles, Tangalle, Mirissa, Jungle Beach. Nous finaliserons nos trois semaines par notre découverte de la forteresse de Galle, classée au patrimoine de l’Unesco, cette dernière nous transportera au Portugal ; un voyage dans le voyage. A Galle, dans l’hébergement qui restera le meilleur du séjour, nous rencontrerons Catherine et Joël, deux baroudeurs magnifiques avec qui nous partagerons des moments mémorables notamment sur la plage de Koggala. Plage célèbre pour ses pêcheurs sur échasse mais dont l’authenticité s’est perdue dans les travers de ce que peut être parfois le tourisme de masse.

L’île du Sri Lanka nous a séduit et les photos qui vont suivre en sont le meilleur témoignage. L’atmosphère paisible de cet état insulaire nous a fait grand bien après notre premier périple indien. L’accueil et la gentillesse des hôtes rencontrés pendant ces trois semaines resteront en mémoire longtemps. Quant aux sourires transmis par la population, ils nous auront donné l’énergie suffisante pour repartir demain à la découverte de l’Inde.

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

Laisser un commentaire