Angleterre, Pays de Galles ; En route pour l’Irlande!

Road trip du 17/04 au 21/04/2018

Que dire de la Grande Bretagne qui n’a pas été déjà dit? Et bien qu’il y fait chaud et que c’est un climat très agréable pour un début de printemps!

Pour l’avoir expérimentée plusieurs fois, la période du printemps est sans nulle doute la meilleure des périodes pour visiter ce coin là-haut, ce pays de nos amis rosbifs à l’humour grinçant comme on aime.

Nous avons quitté nos boulots, fin février 2018, juste le temps de vider notre location, vendre nos derniers meubles et nos voitures, trier, classer, ranger, stocker, emmerder la famille, des amis et aussi penser à dire au revoir au maximum de ceux qui voulaient absolument nous dire au revoir et enfin parce qu’à un moment donné il faut arrêter les blablabla et mettre un point, la date de départ est fixée au lundi 16/04/2018.

Le 30/03/2018, c’est avec la vague à l’âme que l’on quitte Verdun sur Garonne situé dans le Tarn et Garonne entre Montauban et Toulouse.

On passera une quinzaine de jours à organiser le départ et à s’occuper des derniers équipements pour notre véhicule, notre « maison » pour les prochains mois.

C’est donc le lundi 16 avril 2018, et après autant de préparations que d’apéros, que nous quittons notre point de chute numéro 2, Amplepuis les bains situé en région Rhône-Alpes heu non pardon en région Auvergne-Rhône-Alpes!

On commence bien le voyage en décidant d’emprunter la route nationale plutôt que l’autoroute. Et c’est long, mais jolie, oui mais long! On arrivera à Paris en fin de soirée et on campera au camping de Paris. En bord de Seine et non loin du métro de la Porte Maillot, les infrastructures sont excellentes. La navette pour aller choper le métro est pratique. Donc juste le temps de faire un saut de puce à l’ambassade d’Iran pour déposer nos empreintes, nous partirons en fin de matinée avec le plein du réservoir d’eau et les batteries chargées. Direction l’Angleterre.

Sur la route, on est comme les gones le jour de Noël. On ne veut qu’une chose : quitter notre France chérie au plus vite! Alors Chris met le turbo pour rejoindre le port de Calais. En route, nous appelons DFDS compagnie et nous achetons donc notre droit à embarquer le soir même pour Douvres, en Angleterre.

On débarque à Douvres vers les 18h, heure anglaise. On se pose dans un grand parking, un parking immense avec peu de véhicules stationnés. Tant mieux. On ira manger un Fish & Chips parce que le Fish & Chips est à l’Angleterre ce que le Foie Gras est à la France! On sera heureux jusqu’à la fin de notre digestion. En voulant me laver les chicots, j’ouvre le robinet de la salle de bain. Jusque là normal! Oui mais je fais ce que l’on appelle un appel d’air. Et donc? Jusque là normal! Oui mais non car on va perdre nos 120 litres d’eau fièrement chargés la veille à Paris. Et c’est qui, qui a l’air bien ridicule (au-delà d’être en panique) au milieu d’un grand parking vide!?!

Donc on met nos cerveaux en mode réfléchir…mais nous sommes des neuneus du camping car! Nous n’avons jamais voyagé ainsi auparavant. Jamais! On trouve quand même le moyen de se laver les chicots en suçant l’eau de la mare à canards que nous venons de créer…et.

Le lendemain, il fait un soleil limite insolent pour l’Angleterre. Nous décidons de filer à l’anglaise…vers la ville de mes amours de jeunesse : Brighton.

On va choisir de camper au Camping Caravan Club Site , le temps de résoudre notre Schmilblick! À coup de lecture des modes d’emploi de notre véhicule et de consultations des aides en ligne, nous découvrirons qu’il existe une soupape de sécurité qui se déclenche à partir d’une température en dessous de 3°C. Et allez l’adage « rien ne sert de courir; il faut partir à point » est de sortie 🙂

Problème résolu, on part se balader tout sourire sous un soleil radieux et on lézarde sur les magnifiques Piers, ces jetées dans la mer, la manche.

On prendra la route en direction de la destination souhaitée : l’Irlande.

On ne s’attarde pas et pourtant chaque halte sera un moment de découverte enrichissant : Arundel, Portsmouth, Bath, Codford et Bristol.

Nous visiterons les thermes romains de Bath que l’on vous conseille vivement et on prendra le temps de se poser à Bristol. Cette ville est la surprise de notre traversée en Angleterre et sans aucun doute je reviendrais pour prolonger la découverte.

Arrivés à Cardiff qui se situe à moins de 2 heures de route de Bristol, nous souhaitons y passer la nuit. On se gare difficilement. Il est près de 18h, un vendredi soir. Et l’ambiance est déjà à la fête. On ne sent pas notre ORBIS en sécurité où il est stationné. L’ambiance nous plaît moyen. Et puis on choppe un bon prix pour le Ferry en direction de l’Irlande pour la nuit. Alors on met les voiles après le dîner et on roule en direction de Pembroke. On ne verra donc rien du Pays de Galles. On reviendra pour un autre printemps profiter d’un soleil magnifique sur cette partie du Royaume Uni.

Dans la nuit du 21 au 22/04/2019, on rejoint donc notre premier objectif Infinitrip : un joyau vert, l’Irlande.

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

Laisser un commentaire