Danemark, le calme plat

Après le seul passage de frontière terrestre avec l’Allemagne où sont installés de grands supermarchés pour que les danois puissent s’approvisionner (surtout) en alcool, nous allons rouler près de 4 heures et marquer notre premier arrêt à Ribe.

Notre première impression : « bon dieu que c’est calme! » ne va pas nous quitter du court road trip que nous effectuerons en ce premier pays des Vikings.

Nous sommes sur la péninsule continentale, à l’ouest du Jutland. Ancien port important de la mer du Nord, la ville de Ribe est charmante avec ses maisons de pêcheurs, ses jolies vitrines et une grande place centrale où gît Riberhus, sa cathédrale. Nous décidons de faire un tour à l’office de tourisme mais nous y rencontrons un grand ordinateur certes tactile mais peu bavard. Penauds on sort avec quelques brochures. Nous sommes séduits par les descriptions de Mandø où pour s’y rendre il faut conduire dans la mer…Mandø est donc une île de 7,63 km², 62 âmes et quelques moutons de la mer des Wadden. Après quelques hésitations, on décide de suivre la voiture semble t’il d’un habitant de l’île et on s’aventure sur la seule route praticable pour rejoindre l’île à marée basse. Et c’est quand même waouh de rouler dans la mer! Au retour, nous vivrons un mémorable coucher de soleil. La terre ferme regagnée, on s’arrêtera pour notre premier bivouac en ce pays vraiment très paisible.

Le lendemain on file 60 km plus loin voir la ville du créateur des Lego, M. Ole Kirk Christiansen. Nous arrivons à Billund. Nous trouvons aisément la Lego House, bâtiment de 12000m² sur 23m de haut et réalisé en blocs emboîtés les uns dans les autres…bref ça ressemble à nos constructions d’enfance et on court voir si l’on peut visiter. On en restera à s’amuser dans le hall d’entrée et on ne visitera pas le musée. Le prix de 229 couronnes danoises soit près de 30€ par personne nous arrête tout net.

On quitte cette ville où le seul intérêt réside à ce bâtiment et on rejoint 30 km plus tard Jelling pour un rendez vous avec l’histoire médiévale du pays. Vers la fin du Xème siècle, le roi Gorm III et son fils, Harald à la dent bleue, ont érigé deux pierres, une petite et une grosse. L’objectif de ces pierres runiques est d’honorer les défunts. La première honore la femme du roi Gorm, Thyra et la deuxième honore ses parents et sa conquête du Danemark et de la Norvège. Les pierres de Jelling sont au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il s’agit aussi de la commémoration de la période où les danois se sont convertis au christianisme. Le musée à proximité vaut le détour même si les descriptifs sont uniquement traduits en anglais.

Une fois cette visite fort intéressante, on file voir une trentaine de kilomètre plus loin la cité Horsens. C’est la ville du grand explorateur Vitus Béring et ça force le respect! Son centre médiéval est bien conservé et offre donc une pause agréable avant de rejoindre 50 km plus au sud notre deuxième bivouac à Aarhus. Deuxième ville en nombre d’habitants avec une activité portuaire importante, elle serait la plus vieille des grandes villes de toute la Scandinavie, construite au VIIIème siècle par les Vikings, de grands commerçants. On passera la soirée en ville en restant étonnés du peu de monde croisé en chemin pour un vendredi soir. C’est vraiment (trop) calme. Mais où sont les gens?

Le lendemain matin on prend la route pour Odense deux heures plus au sud. On emprunte un pont pour traverser le détroit Petit Belt qui sépare la péninsule occidentale du Jutland avec l’île de Fionie. Troisième ville du Danemark, elle est la ville natale du célèbre conteur et poète Hans Christian Andersen. Après avoir déambulés nos guêtres au cœur de la cité, on décide de filer en direction de Copenhague. On emprunte donc les 18 kilomètres de traversée sur un pont au dessus du détroit du Grand Belt, reliant l’île de Fionie à l’île de Seeland. L’île de Seeland se trouve entre la péninsule du Jutland et la Suède, séparée par le détroit d’Øresund . Sa superficie est de 7 031 km². C’est donc la plus grande île du Danemark et aussi la plus peuplée. Allons nous rencontrer des gens?

Nous arriverons à Copenhague en début d’après midi et trouverons un emplacement près du centre ville via l’application Park 4 Night. On part de suite à la conquête de la capitale en chaussant nos meilleures pompes. On déambule dans les quatre coins de la ville. Ce n’est pas si grand que ça et puis nous aimons nous dégourdir les gambettes! On découvre des quartiers bien différents entre le quartier de Christiania proclamée ville libre et située sur un terrain d’une ancienne caserne militaire où la vente du cannabis se pratique parmi les milliers de visiteurs ; le quartier Vesterbro ; le quartier latin et enfin le quartier du célèbre port Nyhavn. Nous rencontrerons symbole oblige, la Petite Sirène, statue en bronze d’1,25 m sur un rocher dans le port! Après une belle demi journée à fouler l’asphalte, nous profiterons d’une nuit au calme et ce même en pleine ville 🙂 Bonheur absolu!

Levés tôt, on ne vous a pas encore avoués que nous débordons d’énergie certainement dû au fait que les journées sont plus longues! Ce n’est que le début de ces jours sans fin…ça promet pour la suite de la découverte des pays nordiques!

C’est pourquoi, telles deux piles à l’image des mignons lapins Duracell, nous visiterons dès le lendemain pour terminer notre découverte du Danemark, la cité Roskilde et les châteaux de Frederiksborg et de Kronborg.

Vous l’aviez deviné, les distances sont courtes. Le Danemark est bien le plus petit pays de Scandinavie offrant ainsi l’opportunité de découvrir plusieurs sites en une même journée!

Premier arrêt donc à Roskilde, ancienne capitale du Danemark du Xème au XVème siècle. Nous verrons le musée des navires vikings et l’atelier à ciel ouvert très intéressant. La cathédrale, unique cathédrale du Sealand jusqu’au XXème siècle où la plupart des rois et reines y sont inhumés, est aussi très belle.

Le château de Frederiksborg, construit pour le roi Christian IV à Hillerød, est surnommé le « Versailles danois » et est le plus grand palais de Scandinavie. Rien que son parc vaut à lui seul le détour. Et le clou du premier parcours en terre scandinave est Kronborg, sublime château renaissance, qui permettait aux danois de contrôler l’entrée de la mer Baltique. On sent bien que ces pays nordiques en ont sous le coude des images de conquêtes, des explorations aux grands vents et autres trésors. On regrette presque de n’avoir pas suivi les émissions des rois et des reines de notre ami Stéphane Bern !

C’est donc ainsi que nous finaliserons notre court séjour en terre calme danoise en attrapant à Helsingør le dernier ferry qui nous permettra de rejoindre en moins d’une heure sa ville voisine d’Helsingborg en Suède. Les aventures nordiques ne font que commencer 🙂

 

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

 

Laisser un commentaire