De la Mongolie au Kazakhstan, un transit en Russie

1170 kilomètres par la région montagneuse de l’Altaï

En quittant la Mongolie, nous avons forcément la vague à l’âme de ses paysages somptueux, de sa lumière unique et de son peuple incroyablement généreux. En revanche nous n’avons pas la nostalgie de sa gastronomie!

Une fois le poste de frontière Russe de Tashanta franchit sans difficulté, nous marquons un arrêt au supermarché de la première ville. On retrouve des produits que nous aimons beaucoup et on s’offre un gargantuesque repas.

Repus, on reprend la route et on va se délecter des paysages splendides de ce territoire de la République de l’Altaï. En chemin, on s’arrête se dégourdir dès que l’on peut pour admirer la vue sur les montagnes et on fera un stop en ville à Barnaoul.

Notre dernière nuit est à Roubtsovsk, ville à l’architecture très soviétique et aux soirées plutôt mornes.

On passe la frontière de Veseloyarsk pour nous rendre de Roubtsovsk jusqu’à notre première étape au Kazakhstan à Semeï, sans aucune difficulté.

Ce transit fut un instant magique. On regrette vraiment que nous n’ayons eu que quatre jours pour rejoindre le Kazakhstan.

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

Laisser un commentaire