De routards à camtars

Ayez voilà c’est depuis le grand bureau du grand Orbis que j’écris ces quelques lignes 🙂 Nous sommes enfin de retour chez nous depuis hier soir et çà fait un bien fou.

Nous aurons vécu un voyage éreintant pour revenir de Delhi (Inde) à Bichkek (Kirghizstan) (près de 22 h au lieu d’un habituel 4 h!). Le truc impensable, sauf que le contexte géopolitique entre l’Inde et le Pakistan a fait que le survol du Pakistan est interdit du 11/04/2019 jusqu’à fin du mois d’avril…@ suivre.

Notre départ était donc planifié avec Air Astana via Almaty (Kazakhstan), jeudi 11/04. Nous ne remercierons jamais assez l’entreprise OPODO et son acolyte EDREAMS (les deux ne font qu’un) pour nous avoir laissé nous débrouiller. Air Astana, la compagnie aérienne n’avait certes aucune solution mais pour des soi disant professionnels agents de voyage qui normalement vendent plus de billets d’avion que de petits pois, aucune solution correcte nous a été proposée. En gros pour un agent de réservation, un vol via Moscou ou Istanbul est plus pratique que via Tachkent (Ouzbékistan) et on ne parle pas du remboursement sous 12 semaines et d’un remboursement partiel!

Tacle fait…nous avons pris notre problématique à bras le corps à partir du lundi 08/04 car les prix des vols retour sur Bichkek augmentaient et surtout notre visa de 6 mois en Inde expirait le 16/04. Donc en se débrouillant, nous avons trouvé un vol avec la compagnie Uzbekistan pour un départ le samedi 13/04 via Tachkent et une arrivée le dimanche 14/04 à Bichkek. La durée du vol est normalement de 3h entre Delhi et Tachkent mais celle-ci est doublée du fait de l’interdiction du survol du Pakistan. Ceci a donc pour conséquence des retards et nous avons eu quelques coups de stress samedi, mais finalement une belle nuit blanche et surtout des retrouvailles réussies avec Orbis, sous un beau soleil de printemps dimanche après midi. Alors le temps de reprendre nos marques et de nous occuper de l’administratif de la suite de notre itinéraire, on vous résume ce retour attendu en terre kirghize avec quelques images !

Belle soirée à tous, et au plaisir de lire de vos nouvelles 🙂

On vous embrasse,

Chris & Véro

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

3 Replies to “De routards à camtars”

  1. Coucou, je vais commencer ma longue lecture de vos périples et peut être Françoise et Henri car je viens de les abonner à votre site :). Il faut que je leur explique comment ça marche et peut être vous aurez la surprise de quelques commentaires ! Bisous Peggy

  2. Contents de vous savoir sains et saufs après ce long périple et ce silence inquiétant sur les raisons de votre arrêt impromptu.
    Des bisous

    1. Oui nous sommes heureux de pouvoir te répondre depuis Orbis ! Merci de ton soutien et de ton suivi de notre Infinitrip. ça nous fait vraiment plaisir 🙂 Bisouxxx

Laisser un commentaire