Écosse, un mystère de 78772 km²

Road trip du 01 mai au 11 mai 2018

Nous arrivons en fin de soirée à Cairnryan Port, première étape après une courte traversée de 2h depuis Larne en Irlande du Nord. On se sent déjà plus à l’aise avec notre véhicule et nous un peu plus aussi dans notre voyage. À notre arrivée, il fait nuit et il pleut. Il est difficile de se repérer et de trouver un stationnement sécurisé pour la nuit. Après une petite heure à tourner, on se pose enfin et il est près de minuit. Le lendemain, le temps est mitigé mais encourageant pour partir à la découverte de la région Dumfries and Galloway située au sud ouest. On arrivera à Portpatrick, joli village où nous allons nous aventurer dans les ruines du château de Dunskey. La vue sur les falaises est splendide bien que nous ne distinguerons pas la côte nord irlandaise située pourtant à 34 km plus à l’ouest. On continuera la route en direction de Kirkcudbright toujours au sud. Nous y ferons une pause agréable et découvrirons des galeries d’art de nombreux artistes installés ici. Nous terminerons la journée par la découverte de la bourgade de Moffat, et pour rendre hommage à John Loudon McAdam qui est donc, je vous le donne en mille, l’inventeur vers 1820 du macadam, une technique de revêtement de nos chaussées! Thank you Mister! On passera la nuit auprès de la chute d’eau de 60m au doux nom de Grey Mare’s Tail. Ce fut un chouette moment dépaysant au cœur de la campagne écossaise et de ses jolis cottages entourés de jolis moutons prêts pour une prochaine tonte. Le lendemain après une belle nuit, nous prenons la route en direction du château de Culzean. Une illustration de ce dernier est imprimée sur les billets écossais de 5 livres depuis 1867. Il paraît que séjournent en ces murs pas moins de 7 fantômes dont une dame en robe de bal et un joueur de cornemuse. Nous ne les avons pas rencontrés mais nous avons beaucoup aimé ce château du 16ème siècle situé en bord de falaise au dessus d’un réseau de grottes et dont le parc est juste magnifique. On quittera cet endroit magique pour rejoindre notre première grande ville, Glasgow, la plus grande et la plus peuplée d’Écosse et la troisième ville du Royaume-Uni. Et on a adoré cette ville. Tout d’abord parce que nous y avons trouvé un emplacement de rêve en plein centre et à un prix dérisoire et surtout parce qu’il fait bon de flâner dans ses rues et ses parcs. Et si vous êtes oiseau nocturne, c’est « The place to go » dixit les aficionados de rock, électro amoureux de repaires underground. Côté culture nous verrons l’église Queen’s Cross Church de l’architecte Charles Rennie Mackintosh, et visiterons le Kelvingrove Art Gallery and Museum, un peu fourretout mais intéressant. Bref Glasgow nous aura conquis! On quittera Glasgow accompagnés par la pluie et on rejoindra pour la nuit Oban en passant par Stirling (Oh un château!) et Loch Achray. Loch Achray est un petit loch au cœur des forêts de la région des Trossachs, à l’est du Ben Lomond, montagne écossaise de 974 mètres d’altitude, située dans les mystiques Highlands.

Réveillés au son de la cornemuse, nous jouirons d’une belle matinée pour se balader sur le port et savourer l’atmosphère paisible de cette ville écossaise, dernière grande ville (8000 habitants) avant de rejoindre l’île de Skye. Sur la route nous verrons le château de Stalker au milieu de l’eau accessible à marée basse du Loch Laich, un bras de mer du Loch Linnhe. On visitera le château dit le plus romantique d’Écosse, Eilean Donan célèbre aussi pour Highlander avec Christophe Lambert…grand film de 1986! En fin de soirée, nous arriverons à Portree, grande ville de l’île de Skye où nous trouverons un bon spot pour la nuit. Malheureusement la météo nous aura définitivement lâché sur cette île, situé à 430 m de l’île de Grande-Bretagne avec qui elle est reliée par un pont. On sent bien que c’est beau mais ça c’est quand on voit à plus de 10 m! On trouvera pendant le court road trip sur l’île un autre super spot à Elgol où nous aurons même le bonheur de voir deux trois rayons de soleil. Mais voilà c’est dommage, il nous faudra y retourner pour apprécier ce coin sans nul doute magnifique de l’Écosse. Forcément un peu déçus, on décide d’aller s’aventurer au Loch Ness pour enfin y trouver Nessie que tout le monde recherche! Et là miracle!!! Non nous ne l’avons pas aperçu mais le soleil oui 🙂 « Let the sunshine, let the sunshine in »… Les Poppys nous accompagne sur la route et tous en cœur nous reprenons « Laissons, laissons, entrer le soleil, Laissons, laissons, entrer le soleil. Laissons, laissonsssssssssss »! Et on doit avouer que nous devons bien chanter puisqu’il ne nous abandonnera plus du voyage ou si peu. Bref, comme dirait mon père, tout est beau sous le soleil et c’est bien vrai pardi!

On rejoindra Dufftown en prenant la route touristique au doux nom de « Malt Whisky Trail ». Cette route relie huit distilleries de whisky et une tonnellerie de la région écossaise du Speyside. On se posera à notre arrivée à Dufftown où l’on regrettera de n’être pas arrivés plus tôt car nous manquons de justesse le Spirit of Speyside Whisky Festival. Pour les amateurs, ce festival est annuel et a lieu cette année du 1er au 6 mai 2019. Capitale mondiale du whisky, se trouve ici la distillerie de Glenfiddich que Chris aime beaucoup et dont il avait fait la visite lors de sa première fois en Écosse. Étant donné que nous avions tous deux déjà visité des distilleries de whisky, nous avons préféré découvrir les tonneliers de la maison Speyside Cooperage fondée en 1947 par la famille Taylor. Et nous avons adoré cette visite de cette tonnellerie située au bord de la rivière Spey et en direction d’Elgin. Nous nous arrêterons d’ailleurs à Elgin pour découvrir les vestiges d’une cathédrale du XIIIème siècle et on ne le regrettera pas. La lumière magnifique de fin de journée sur ces vestiges valait le coup de la pause.

Enfin pour rejoindre notre dernière étape écossaise Édimbourg on longera la côte est en découvrant le magnifique château de Dunnottar, bon certes un peu en ruine…mais construit sur un éperon rocheux. Un dernier spot sur la route à Perth et nous arriverons à Édimbourg le 09 mai. Nous nous poserons au Mortonhall Caravan and Camping Park, dont l’emplacement est parfait pour se rendre au cœur de la ville en bus sans avoir à se soucier d’un stationnement. Et ce qui est bien dans l’imprévu, c’est de retrouver des amis qui passent le week-end au même moment que ton arrivée! Alors on vivra une belle soirée tous ensembles à goûter du Haggis, Fish and Chips et à se donner, tout en mangeant, les bons plans bouffes que semblent offrir la ville! Édimbourg est la capitale de l’Écosse avec un château impressionnant dominant la ville et où nous avons adoré déambuler dans sa vieille cité médiévale et découvrir les œuvres d’art du National Gallery of Scotland.

Alors que dire en conclusion si ce n’est que l’Écosse est une nation accueillante, chaleureuse dotée d’un patrimoine naturel et culturel d’une grande richesse et ce à quelques kilomètres de la France! Un petit séjour en ces terres ne peut que s’imposer à tous ceux qui aiment la nature sauvage et le bon vivre.

 

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

Laisser un commentaire