Saint-Pétersbourg, une mise en bouche truculente

Le vécu de Chris a laissé ses traces. Nous angoissions la Russie. Nous angoissions le passage au poste frontière. Nous angoissions la corruption. Bref, nous angoissions la casquette 45! Nous sommes passés en Russie en tant que « champions du monde » de football le lundi 16 juillet 2018. Je suis convaincue que ce fut un coup de pouce à un passage sans accrocs.

La Russie affiche clairement une volonté de bien accueillir ses visiteurs.

Nous étions prêts, et sur nos gardes à notre arrivée au poste frontière de Svetogorsk, situé à 5 km d’Imatra, en Finlande. Avec de grands sourires et ce des deux côtés de la barrière, nous avons présenté nos papiers, ceux d’Orbis, la carte grise traduite et le formulaire pour les douanes. Après un contrôle expéditif, le passage a duré 1h45 précisément. Soulagés, un finlandais faisant régulièrement les va-et-vient nous a aidé, en sortant du poste frontière, pour aller faire notre premier plein gazole. On a donc suivi les dizaines de voitures finlandaises. Notre première impression est que les bonnes routes sont désormais derrière nous et qu’il va nous falloir nous habituer aux trous. En résumé, plus de place au doute, nous sommes de l’autre côté de la frontière 🙂 Et pour ceux qui connaissent Chris, c’est tout ce qu’il aime les trous dans le bitume, n’est-ce-pas 🙂

Avant d’atteindre Saint-Pétersbourg, nous nous sommes arrêtés dans un centre commercial pour tenter de trouver un atlas des routes de Russie, surtout des grandes agglomérations. Cela ne semble pas exister et à l’heure du Smartphone et des applications, nous sommes passés très clairement pour deux ovnis ; « c’est quoi un atlas? ».

On nous a donc vendu une carte SIM (opér ateur Tele 2). On adoptera toujours cette option pour la suite de nos aventures.

Craignant de se garer n’importe où, et de l’enregistrement obligatoire (qui ne l’est plus, en fait!), nous avions contacté le président de l’association des camping-cars de Russie. Ce dernier nous a orienté vers Elizar Hotel qui dispose d’un parking équipé pour camping-cars. Situé à proximité du métro Yelizarovskaya, il est très pratique de se rendre au centre ville. Le métro est propre, rapide et pas cher.

Nous restons trois nuits à l’hôtel et nous terminons le séjour à Saint-Pétersbourg en nous garant pour notre dernière nuit, en face de la cathédrale Saint Isaac, où les places de stationnement sont gratuites et nombreuses. Ainsi, nous avons pu profiter de la ville la nuit et assister au spectacle atypique des ponts levés, à proximité du musée de l’Hermitage. Spectacle que nous vous recommandons vivement.

Nous avons visité la ville en long, en large et en travers. Nous avons beaucoup marché car la ville est somptueuse mais étendue. Il y a énormément à voir et pour le coup le réseau des transports publics n’est pas un de ses points forts. Un séjour minimum de trois jours s’impose. Nos meilleurs souvenirs sont la visite du musée de l’Hermitage et de l’église Saint Sauveur sur le sang versé.

Fondée en 1703 par le Tsar Pierre le Grand dont on peut admirer une belle statue dans les jardins de l’Amirauté, elle a été conçue avec la volonté d’être une fenêtre sur l’Europe afin de hisser la Russie parmi les grandes puissances européennes. L’architecture de style baroque, néoclassique fait ombre, et c’est heureux, aux œuvres de l’unique architecte soviétique. De ses canaux et rivières qui bordent le palais de l’Hermitage, on lui a aussi donné le surnom de « Venise du Nord » et la ville est au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1990.

Celle que l’on appelait Leningrad jusqu’en 1991, nous a donc impressionné. Nous avons été séduits par la douce atmosphère qui y règne, ses canaux et jardins, sa culture foisonnante. Sans aucun doute, nous reviendrons lui rendre visite pendant des nuits blanches ou un hivers pour admirer les reflets de son riche patrimoine sur ses eaux gelées.

Enfin pour information, des croisières sont organisées depuis Helsinki permettant de visiter Saint-Pétersbourg sans visa.

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

Laisser un commentaire