Turquie, de Rize à Mardin

C’est après une arrivée sous un ciel gris en longeant les rives de la mer Noire que nous faisons un premier arrêt au garage FIAT de Rize. Il nous faut changer la rotule gauche à nouveau, la réparation effectuée à Bichkek n’a pas tenu ; la pièce n’était pas d’origine. Nous allons vivre un premier bel accueil chaleureux, de quoi nous motiver pour planifier notre itinéraire.

Après une première nuit en bord de mer, nous nous arrêtons à Trabzon, jolie petite ville tout en hauteur dominant la mer mais ne facilitant pas la circulation. Premiers contacts avec la population et surtout premier et excellent kébab! Les noisettes sont sur tous les étals et la balade dans le bazar de Bedesten nous rappelle l’ambiance des bazars d’Iran. On se sent bien et on décide de visiter le monastère de Sümela. L’environnement est agréable mais malheureusement après une montée des marches un peu difficile, on paie l’entrée au monastère pour découvrir des échafaudages! Comme tout bon français, on râle à tout va et un turc sympathique se joint à nous dans notre déception! On poursuit la route après cette belle mise en jambe en direction de Divriği. La nuit arrivant on décide de rejoindre un spot Ioverlander. Arrivée au crépuscule, Chris est fatigué et une mauvaise manœuvre va nous faire dormir de façon plutôt originale! Vous en jugerez sur les photos 🙂

Mais finalement on se repose aussi en étant branlant! Après de multiples essais pour se sortir de notre scabreuse situation, un turc nous vient en aide. Après quelques minutes, ils trouvent la solution et nous voilà repartis:) On rejoint la ville de Divriği en fin de journée et on découvre un sublime village et surtout sa grande mosquée hôpital. Malgré les travaux qui devraient se finaliser mi janvier 2020, la finesse des sculptures sur les portes de cette grande mosquée nous ébahit et le contact avec la population rurale sublime ce voyage.

On poursuit la route et on avale les kilomètres pour un site majestueux cette fois. Certainement un de nos meilleurs souvenirs Infinitrip, le site de Nemrut Dagi à plus de 2000 m. Situé au sommet du Taurus Oriental, il s’agit d’un temple tombeau édifié par le roi hellénistique Antiochos 1er de Commagène à sa propre gloire. En montant, on découvre de colossales statues que la lumière du soleil va tout simplement sublimer et nous offrir un spectacle unique au cœur d’un espace montagnard dominant le fleuve Euphrate. La route est magnifique, très sinueuse avec de raides montées à faire ravir les motards et vraiment nous ne regrettons pas ces longues journées à rouler.

Nos compères les Vantastic World nous ayant fait rire avec une vidéo, on s’aperçoit que nous aussi on peut conduire Orbis à Batman! Du coup pour rejoindre Mardin, on traverse Batman et Best avant de se poser pour un bivouac sympathique au bord de la rivière Tigre Dicle.

On visite la charmante ville troglodytique d’Hasankeyf qui est entrain de subir de grands travaux de rénovation laissant présager une futur ville musée. On finalise notre première semaine en Turquie par Mardin où l’on trouve un bivouac dans la cours d’un turc sympathique. Il nous donne pleins de conseils pour appréhender notre découverte de cette merveilleuse cité au confins de la Syrie.

En faisant le bilan de cette première semaine, nous constatons que nous avons beaucoup roulé sous une chaleur écrasante. En effet, en arrivant à la fameuse Cappadoce, nous enregistrons notre record kilométrique sur une semaine, un petit 2229 km!

 

 

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

2 Replies to “Turquie, de Rize à Mardin”

  1. Marie et André KAISER dit : Répondre

    Bonjour les baroudeurs!
    Vous avez suivi nos traces du côté de Mardin et Hasankhief…
    Après Gobéklitépé, proche de Sanliurfa, nous avons longé la côte pour profiter de la mer , et nous sommes rentrés.
    Bon trip! … maintenant la route est bonne jusqu’en France!
    Bisous. Au plaisir de vous lire encore et encore…
    Prenez soin de vous!
    Marie et André

    1. Merci 🙂 Sublime ce pays, nous sommes définitivement conquis! Au plaisir et merci de nous suivre, nos amitiés.

Laisser un commentaire