Bulgarie, une traversée bucolique

Dès notre arrivée en Bulgarie, nous suivons les conseils de Régine et Louis, rencontrés aux Météores, en Grèce. À une vingtaine de minute après la frontière, près du village de Roupite, on part bivouaquer sur un parking où gisent des sources chaudes. On se trompe de parking et c’est tout d’abord un haut lieu de pèlerinage que nous allons découvrir! Nous arrivons sur les terres de la célèbre prophétesse Baba Vanga, devenue aveugle à l’âge de 12 ans et dont les visions se sont dites vrais! Notamment les prédictions qu’il y aurait un président afro-américain, la date exacte du décès de Staline, l’annonce du démantèlement de l’URSS ou encore les attentats du 11 septembre 2001…Pour ces visions, Vanga tient une place très importante dans le cœur des Bulgares. Et ce qui comblera le plaisir de cette visite impromptue, ce sont la découverte des icônes modernes de l’église édifiée par la fondation Vanga. Une fois avoir rejoint le bon emplacement des sources chaudes, Chris aura le courage de s’y plonger malgré un petit 12°C extérieur! Une entrée bulgare des plus délectables!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au réveil, après une douce première nuit et à quelques kilomètres de cet insolite bivouac, on roule jusqu’à Melnik, plus petit ville de Bulgarie et notoire pour son vignoble. Située au pied du versant ouest du massif montagneux du Pirin, nous choisissons de marcher jusqu’au monastère de Rojen afin de découvrir les cheminées de fée, à peine visibles depuis la route. Belle randonnée d’une dizaine de kilomètres ouvrant à bon escient nos appétits! Ainsi juste après la visite d’une des plus vieilles maisons de Melnik, la maison Kordopoulova, où l’on peut constater l’influence ottomane, c’est tout naturellement que nous nous laissons séduire par la décoration d’une auberge avant de poursuivre par une dégustation de succulents mets dont des poivrons fumés assurément mémorables 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Repus, nous prenons la route en direction du monastère de Rila. Une arrivée en fin de soirée, nous visitons brièvement avant de rejoindre un bivouac « seul au monde » au pied de la forêt! Les bébêtes seront t’elles de sortie ce soir?!?…

Au réveil, visite de ce monastère du Xème siècle fondé par un ermite canonisé par l’église orthodoxe, Saint Jean de Rila, situé au cœur d’un environnement absolument spectaculaire.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le froid nous incite à continuer notre route en direction de la Roumanie et c’est ainsi que nous rejoignons un camping de Sofia.

Aisément desservi par le métro, nous partons visiter cette jolie capitale qui ne peut renier son passé soviétique! On retrouve les mêmes stigmates après une belle balade d’une petite dizaine de kilomètres en son antre. Seul regret, pas de signes du commandant Popov de la série Bulgare Undercover! On aura même osé demander à l’office du tourisme s’il existait une balade des lieux emblématiques du tournage…je pense que le personnel fait encore les yeux ronds 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après une douce nuit et une matinée au calme au camping d’Yvan, on continue notre ascension vers la Roumanie en faisant un léger détour au village au nom imprononçable, Koprivshtitsa.  Aujourd’hui ville musée, celle-ci est rendue célèbre par le premier coup de feu de l’insurrection bulgare d’avril 1876 contre la domination ottomane et ses maisons typiques du XIXème siècle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis cette balade sympathique on arrive au crépuscule au monastère de Troïan, plus grand monastère de la chaîne des Balkans et dédié à Sainte Marie. Au réveil et seuls touristes déjà sur place, nous le découvrons pour notre plus grand plaisir en compagnie d’un chaton très affectueux 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre dernière étape avant la frontière est à Veliko Tarnovo, reconnue pour son architecture atypique avec ses maisons à flanc de coteau, très serrées les unes aux autres. On visite la forteresse avant de rejoindre le village situé en hauteur, Arbanassi et aujourd’hui fief de nombreux britanniques venus pour couler une douce retraite dans un environnement pastoral vraiment époustouflant!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant de finaliser cette jolie traversée en compagnie d’un soleil toujours plus chaud, nous nous offrons un déjeuner des plus gargantuesques dans une auberge folklorique bulgare très célèbre de la ville de Roussé, la mehana Chiflika.

C’est donc avec nos gourmandises assouvies et un brin la vague à l’âme d’atteindre notre destination finale, la Roumanie, que nous garderons un souvenir à la fois agréable et ému de la Bulgarie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire